Jean Marot du domaine Vindemio

Jean Marot du domaine Vindemio

En cette période automnale, quoi de plus agréable que d'avoir dans le verre un grenache noir du Ventoux. Pour vous mettre l'eau à la bouche, nous avons choisi de brosser le portrait de Jean Marot vigneron discret et sincère, vinifiant en toute humilité des Ventoux dignes d'un Châteauneuf-du-Pape. Le parcours assez atypique de Jean débute par une carrière de pharmacien spécialisé dans l'homéopathie et la phytothérapie. Cette activité, il l'exercera de 1978 à 1995 mais, dans le début des années 90 naît en lui un fort désir d'épouser le métier de vigneron, cependant croyant que pour le devenir il faut avoir reçu cela en héritage, Jean a du mal à sauter le pas. Ce n'est qu'après une rencontre avec deux vignerons de Beaumes de Venise, qu'il se lance et entame une formation vitivinicole à Carpentras puis Orange. Tout cela, il le réalise en même temps que son activité de pharmacien, ce qui souligne sa ténacité. En quête de vignes à acquérir, Jean déniche 8 hectares au pied du mont Ventoux à Mormoiron. Il édifie son chai de vinification dès la première année, pour sortir son premier millésime en 1995 du domaine de Murmurium. Malheureusement, les aléas font que l'aventure prend fin en 2005. Cependant n'étant aucunement découragé et ne voulant pas ranger au placard cette passion, Jean se remet en selle et créer avec des amis le domaine de Vindemio en 2006. La sensibilité que nous lui connaissons et son approche respectueuse de la nature dû à son ancienne activité, ont amené tout naturellement Jean à appliquer les préceptes de la biodynamie à ses vignes et au chai. Avec son côté sage et homme paisible, Jean élabore ses vins avant tout pour préserver le bien être des gens et aussi embellir leurs moments conviviaux. C'est en homme simple et investit, qu'il se pose en garant des vins du Ventoux.